L'épice française

J'adore donner mon avis à propos de tout et n'importe quoi... et ceux que ça dérange n'ont qu'à passer leur chemin! aux autres: en plus de parler, je sais aussi écouter ;)

24 juin 2012

Arrêt maladie, conscience professionnelle et autres réflexions.

Après une très longue rélfexion, j'ai décidé de devenir la patronne de mon nouveau chez-moi (bye bye Canalblog!!!).

Vous retourverez donc cet article ici: http://www.backtomoi.com/2013/10/2599/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par French Spice à 14:40 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Je suis exactement comme toi, c'est fou!
    Le problème, comme tu l'as dit, c'est que plus on fait, plus on se repose sur nous. Et du coup arrive un jour où ce n'est tout simplement plus possible physiquement.

    Repose toi, préserve toi, et lorsque tu reprendras le travail, ne culpabilise pas surtout.

    Bon courage.

    Posté par Etincelle, 24 juin 2012 à 15:44
  • courage l'épice , prends soin de toi tu as raison c est le principal , ton travail ne mérite pas ta santé

    et je suivrai ton exemple, un jour

    Posté par colette, 24 juin 2012 à 16:16
  • et oui, c'est exactement ce que tu dois faire, la santé est primordiale, un point c'est tout! Aucun travail ne mérite d'y laisser sa peau....ça ne fera pas de toi une profiteuse, crois-moi!

    Posté par arwen, 24 juin 2012 à 16:23
  • Je suis 100% comme toi et le problème c'est que ces baisses de santé ne sont que des rappels à l'ordre malheureusement vite oubliés. Dans mon ancien job, je me suis toujours investie au delà du nécessaire, par conscience professionnelle mais aussi par plaisir et j'estime que faire ce que l'on aime ou aimer son travail est une chance. Alors non, tu n'es pas trop "con, con, con" mais celui ou celle qui est hyper con c'est celui qui profite de toi ou de tous les colaborateurs motivés au point de tuer leur motivation ... c'est dommage !
    Par contre, la conclusion c'est quand même qu'il faut que tu te reposes.

    Posté par Lolotte, 24 juin 2012 à 17:57
  • Courage ma belle. Un zona.. ouch, prends le temps, tu DOIS le prendre. Tu le dois à ton corps surtout. Et comme tu dis plus tu donnes plus on t'en prends.J'ai eu 2 arrêts maladie d'une journée en 16 mois alors quand je dis non ce samedi a 5h du mat je ne serai pas disponible on ne comprends pas. Dommage! Pense à toi Bon rétablissement.

    Posté par loulette, 24 juin 2012 à 18:16
  • Réponses

    @ Etincelle: tu as tout compris! lutter contre le sentiment de culpabilité va être le plus compliqué...

    @ Colette: essaie de suivre mon exemple avant que te corps ne te l'impose, comme ça a été le cas pour moi!

    @ arwen: c'est tout à fait ça, en fait... ce sentiment de passer pour une profiteuse. alors que bon, vu la situation, je ne vais pas avoir le choix! La douleur est vraiment trop forte et de toute façon, les médocs m'assomment: je dors toute la journée (je viens de me réveiller d'une sieste de 4h, là! :p )

    @ Lolotte: ce n'est malheureusement pas le premier rappel à l'ordre de mon corps. et comme tu dis, c'est vite oublié... mais bon, vu mon état, je vais devoir me reposer. au moins cette fois ci
    Et j'espère quand même que je vais réussir à m'imposer un certain rythme, certaines limites... parce que c'est usant, sur le long terme!! La solution ne peut venir que de moi parce que préserver ses collaborateurs, quand on ne sait pas faire, on ne saura probablement jamais faire...

    @ loulette:Ben c'est ça! on a beau donner le max tout le temps, dès la première baisse de régime, en nous envoie ça dans les pattes! On doit se blinder contre ça, donner ce qu'on peut, quand on peut. et ne pas s'interdire de souffler, lorsque c'est nécessaire! prends soin de toi, de ton côté aussi. C'est obligatoire dans ton cas: tu dois t'occuper de ton fils toute seule, en ce moment, alors....

    Et plus généralement: merci les gens!!

    Posté par L'épice, 24 juin 2012 à 20:09
  • Tu as raison de prendre ta maladie au sérieux.
    Perso, j'ai donné d'aller au boulot malade ou shootée par les médocs, et maintenant, c'est fini.
    Je ne pleure pas après mon médecin pour qu'il me donne des jours d'arrêt maladie, mais quand il m'en donne, clairement je les prends, et surtout quand je suis chez moi, JAMAIS de mails ou de téléphone pour le boulot (sauf pour prévenir que je ne viendrai pas les x jours prochains !)...

    Posté par Kimie, 24 juin 2012 à 22:08
  • un gros bisous

    ha lala ! on dirait moi il y a 4 ans. Puis mon corps à dit "NON", j'ai douillé 6 mois. Maintenant plus jamais. La vie est courte et belle, et il y a autre chose après le travail. Je m'investi toujours autant, mais désormais mes priorités sont ailleurs. Quand ma journée est finie, elle est finie. Si un matin, je me lève fiévreuse et courbaturée avec la gerbe, je retourne me coucher. Si c'est juste un rhume, je vais bosser. Apprendre à faire la part des choses, n'est pas facile, mais c'est nécessaire. Et puis surtout après, on vit beaucoup mieux.
    Ecoute ton Doc, dors, mange, dors, mange, prend tes médocs, et dors.
    Et t'es mignonne, tu te soignes et tu reviens en pleine forme, nous raconter des anneries, et nous montrer de jolies tenues.
    Je t'embrasse fort, mon Ozie Boo.

    Posté par alex, 24 juin 2012 à 22:12
  • Je me reconnais dans la deuxième catégorie face à la maladie... (et pourrais en citer beaucoup dans la première, mais passons ^^) Comme toi, je suis incapable d'accepter un arrêt de travail de plus de deux jours, et encore faut-il que mon médecin me menace pour que j'accepte.

    Heureusement pour moi (ou malheureusement...), je ne suis pas encore arrivée à ton état de fatigue, mais je dois reconnaitre que je tire sur la corde en ce moment, beaucoup plus que je ne le devrais, et que je suis consciente qu'il va falloir que je lève un peu le pied... Surtout que comme toi la reconnaissance n'est pas à la hauteur de l'implication.

    Alors demain, je souhaite que tu arrives à faire ce dont je n'ai pas le courage : demander un arrêt maladie à ton médecin, accepter que le boulot puisse avancer sans toi, accepter de prendre du temps pour toi, pour te soigner et te reposer ^^ !

    Je te souhaite un bon rétablissement ^__^ !!

    Posté par BabyZou, 25 juin 2012 à 18:15
  • Oooh ! Repose toi bien comme il faut et prend tous les arrêts maladies que te donne ton médecin pour pouvoir prendre soin de toi et te soigner comme il faut !!!
    Prends ton temps mais reviens nous en pleine forme !!!

    Posté par Sobidou, 26 juin 2012 à 12:28
  • J'étais comme toi...et puis un jour un truc de merde te tombe dessus qui n'est pas vraiment grave mais super chiant à gérer...donc obligé de partir du taf en cas de grosse crise, sinon faut gérer sur place
    Depuis ce jour là, je ne culpabilise plus! quand je vais vraiment mal, je reste chez moi! Ma santé est la priorité, j'ai besoin d'être en forme pour profiter des gens que j'aime.
    Le boulot sort de ma tête quand je monte dans ma voiture, surtout depuis que je suis libérée du ce/dp/uniformes. J'étais beaucoup trop stressée!
    Maintenant je fais une crise par mois, ce qui est acceptable!

    Il faut que tu prennes du temps pour toi, tu es beaucoup trop impliquée dans ton travail. Je sais que tu ne changeras pas, mais accepte qu'il faut savoir faire une pause quand tu es au bord du précipice! Tu as un homme, une famille et des amies qui ont besoin de toi en pleine forme

    Repose toi bien, je te fais des énormesss bisousss.

    Posté par Ju, 26 juin 2012 à 12:30
  • Réponses

    @ alex: merci ma Boulex! ça fait des mois que j'essaie d'apprendre à faire la part des choses, sans succès... espérons que cette "expérience" m'apportera au moins cette sagesse!

    @ BabyZou: J'ai réussi à accepté la prolongation de l'arrêt maladie jusqu'à la fin de semaine! une vraie victoire pour moi!! (en même temps, je ne suis pas en état d'aller travailler, alors...). Et ma victoire supplémentaire, qui peut sembler ridicule à d'autres, c'est que quand elle m'a dit que lundi prochain, si je n'allais pas assez bien, il fallait que je revienne la voir pour le prolonger encore, j'ai dit "oui, oui, bien sûr" et je le pensais!!
    Si tu as conscience de trop tirer sur la corde, essaie tout de suite de ralentir le rythme parce que crois-moi, on peut tirer longtemps, sur cette foutue corde, mais le jour où tout pète, c'est un sacré bordel!!

    @ Sobidou: Merci pour tes gentils mots!! et oui, cette fois-ci, je vais me reposer et attendre d'être remise pour retourner travailler. Maintenant, je lutte surtout cotre le sentiment de culpabilité, mais bon, c'était assez prévisible! :p

    @ Ju: Je sais que tu as raison. Et je sais que ça a à voir avec nos caractères, au fond. Mais comme toi, je veux trouver un équilibre parce que oui, l'essentiel est ailleurs!! Je ne veux plus attendre de m'écrouler pour réagir. Alors voilà, mon premier pas à moi, ça aura été d'accepter cet arrêt maladie, puis sa prolongation... Mais le plus dur reste à venir! Tenir sur le long terme, ça va être mon objectif!!

    Posté par L'épice, 26 juin 2012 à 13:27
  • Repose-toi bien l'épice, je pense à toi.

    Posté par Wendy, 26 juin 2012 à 20:22
  • Réponses

    @ Kimie: (désolée, ton comm était passé en spam...)
    C'est ce à quoi j'aimerais arriver, parce que finalement, c'est être raisonnable, tout simplement. Même si je dois confesser: un coup de fil à une collègue et un mail à ma boss parce que bon, mardi, on a une réunion importante et que je devais leur passer des infos sur ce que j'avais préparé en vue de cette réunion...

    @ Wendy: Merci à toi! C'est gentil...

    Posté par L'épice, 27 juin 2012 à 13:44

Poster un commentaire